Actualités et animations

Commémoration du 11 novembre 2018 :

 A la onzième heure, du onzième jour, du onzième mois de l’année 1918, se terminait la première guerre mondiale. Ce terrible conflit a opposé des forces qui, dans l’histoire de l’humanité, n’avait jamais atteint un tel degré de destructions tant matériels qu’humaines. Cette guerre qui devait être « la Der des Der » eu lieu bien loin de notre petit village breton, dans la Marne, les Vosges, la Lorraine ou la Somme et dans bien autres endroits encore.

Cependant, par devoir et conviction patriotique, un nombre non négligeable de jeunes hommes du village de Monthault comme de toutes les villes et villages de France sont partis se battre pour libérer la Patrie. Durant quatre années endurant des souffrances innommables dans des conditions atroces vivant comme des rats au milieu de la vermine et des cadavres amis ou ennemis sous les bombardements et sous la pluie ;  nos jeunes anciens ont tenu et vaincu aux prix de sacrifices considérables.

La paix d’alors a tenu vingt et une année avant que l’Europe ne se déchire de nouveau.

                           

Aujourd’hui, en ce 11 novembre 2018,  notre commune a souhaité au cours d’une cérémonie émouvante et solennelle rendre hommage aux 26 jeunes monthaltais qui ont laissé leur vie sur le champ de bataille.

 

Aidé par des descendants de ces jeunes combattants morts pour la France, grâce à des documents photographiques de particuliers et par l’entremise de recherches sur internet, nous avons eu la fierté de recevoir dans notre village 22 descendants des 16 pupilles de la Nation.

(Les soldats de Monthault Morts Pour la France ont malheureusement laissé 16 orphelins pris en charge par l’État, ceux-ci étaient alors dénommés « pupille de la Nation »).

 

 

 

Après les dépôts de gerbes et les discours des autorités messieurs le maire de Monthault et le vice président de l’UNC, la sonnerie « Aux Morts » et la Marseillaise ont retenti dans notre commune pour ce centième anniversaire de l’armistice.

 

Ensuite, une bougie était remise aux descendants de nos valeureux poilus tombés au champ d’honneur afin d’être déposée au pied du monument aux morts.

 

 

 

Une minute de silence en guise de dernier hommage suivi, pour ceux qui le souhaitaient d’un moment de recueillement  dans l’église de la commune puis du  verre de l’amitié et les remerciements appuyés à l’attention des descendants qui ont largement contribués à l’éclat humble et chaleureux de cette cérémonie.

Merci à l’harmonie de Louvigné du Désert, qui malgré des emplois du temps particulièrement intense ont réhaussé par leur présence notre céremonie.            

Union Nationale des Combattants.