La Pierre aux moines


Ce chaos granitique ressemble fort à un dolmen. Les blocs de pierre ont les formes et les dimensions des tables ou couvertures des mégalithes du genre que nous rencontrons habituellement. Nous ne comptons pas moins de quatre tables ici, alignées d’Est en Ouest.

L’histoire ou la légende, puisque l’histoire n’est pas prouvée, veut qu’un culte chrétien se soit superposé à un culte ancien sur les buttes de Monthault. Aussi, montrait-on aux pèlerins ce lieu, où, leur disait-on, vivait un ermite. Comme chacun peut le constater, même s’il l’avait voulu, le saint homme n’aurait pas pu se loger    sous la pierre.

Par contre, ce qui est avéré, un ermite du nom de Jean Guenée, vivait bien sur le site du Rocher au XVIIIème siècle, mais il vivait dans une cabane ou une maisonnette.

Pierre au moine

Comme le dit, en parlant de la pierre, l’écriteau explicatif situé à proximité : « Je reste entourée de mystère et détient bien des secrets ! ».